Toussaint à Villars les Dombes

Les habitués de notre site web avaient déjà suivi nos aventures dans les Dombes avec l’abbé Pierre Friess : elles se poursuivent avec ce petit reportage liturgique (Toussaint 2012) :

« Benedicite Reverende Pater ».

La messe a été célébrée essentiellement en Français, dans la forme ordinaire du rite romain, et chantée avec le propre et l’ordinaire grégorien.

« Ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem. »

 La liturgie était orientée, c’est à dire en conformité avec la dynamique architecturale du lieu. Le prêtre comme les fidèles sont tournés dans le même sens, vers l’orient, le soleil levant. On distingue dans le fond une fresque de style byzantin représentant la résurrection.

« Conversi ad Dominum » 

Corpus Christi R/. Amen.

Beati mundo corde, quoniam ipsi Deum vidébunt.

Une petite délégation de la schola, pour le chant du propre et de l’ordinaire grégorien.

L’après midi même nous avons également chanté les vêpres de la Toussaint, dans l’Antiphonale romanum de 2009, puis le salut au TS Sacrement, avec O Salutaris, le répons Vidi Dominum (Processionale p. 201), Tantum ergo et Laudes regiae.

Lisez aussi :

4 Replies to “Toussaint à Villars les Dombes”

  1. Bravo les amis de St Etienne. Je vous alue tous, en me souvenant d’un certain week-end au Puy-en-Velay.
    Vous viendrez chanter avec nous la messe de la nuit de Noel à la chapelle royale du château de Versailles ?
    In Christo

  2. J’ai eu la grace d’assister aux vépres de la Toussaint,tout est parfait,quel dommage que ce ne soit pas la régle générale dans toutes les paroisses,beaucoup de mécontentement et de tension disparaitraient.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.