Dom Bozell : chant et vie intérieure

Le chant fait partie de notre vie intérieure. On est habité par ces mélodies qu’on attend chaque année comme des rendez-vous amis. La prière de Noël, par exemple, qui est magnifique, a été chantée par des générations de moines. Quelquefois, on ne peut s’empêcher de pleurer. Il suffit de trois notes. Ce chant est là tout le temps, même la nuit. On se réveille, et on a dans la tête, très fort, un gloria. On rêve en grégorien ! Avec le temps, on n’a plus besoin d’écouter d’autres musiques. Le chant grégorien est la dernière vibration avant le silence, qui est plus beau que tout.

Dom Michael Bozell, osb, moine de Solesmes.

Lisez aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.