Vêpres de la Saint Louis – 8 octobre 2006

Les photos sont en ligne : dans notre catégorie "Photos" ou ci dessous:

 

 

Catholicité ne veut pas dire uniformité. Ce n’est pas sans raison que la Constitution liturgique du concile Vatican II a souligné la fonction particulière de l’église cathédrale. La cathédrale peut et doit montrer plus d’exigence dans la solennité et la beauté du culte divin que ne peut normalement le faire l’église paroissiale et, ici aussi, le recours à l’art se situera à des niveaux différents suivant le motif et les circonstances. Personne n’est obligé d’être tout à lui tout seul ; ce n’est que tous ensemble que nous constituons un tout. Curieusement, le pluralisme postconciliaire s’est montré, au moins sur un point, favorable à l’uniformisation : il ne veut plus permettre une certaine hauteur d’expression. Or, bien au contraire, il faut que, dans l’unité de la liturgie catholique, la diversité des possibilités retrouve droit de cité.

Cardinal Joseph Ratzinger, La célébration de la foi, 1981

{mos_jb_discuss:3}

































{mos_jb_discuss:3}

Laisser un commentaire