Trouvailles romaines

A Rome, on trouve beaucoup de belles choses… Tout d'abord "Psallat Ecclesia, laudes iuxta vocem christifidelium", un receuil de chants pour toute l'année liturgique, édité par la librairie éditrice vaticane. Une belle couverture de cuir rouge, une typographie des partitions très fine. Du grand art : un livre qu'on aime toucher, et dans lequel on aime chanter ! Le tout pour 12 € !

 

http://www.scholasaintmaur.net/img/psallat_ecclesia.jpg

Voici un exemple d'une page pour l'Avent, vec les grandes antiennes O :  

http://www.scholasaintmaur.net/img/psallat_ecclesia_ant_O.jpg

Ce livre, dans la lignée de l'ouvrage Iubilate Deo bien connu et paru  en 1975 à la demande du pape Paul VI, fait suite au grand jubilé de l'année 2000. Belle et bonne initiative que relève en plus l'excellente facture de l'ouvrage.

 

Un autre livre vraiment digne d'intérêt, qu'on ne trouve évidemment qu'à Rome : "Te Decet Laus, vesperale". Il s'agit d'un livre trouvé à la Basilique Sainte Cécile, qui regroupe l'ensemble des textes et partitions des vêpres du dimanche et fêtes de l'office romain (actuel, bien sûr) et les traductions en italien. Le livre est évidemment assez épais (934 pages). 

 http://www.scholasaintmaur.net/img/versperale.jpg

Les partitions sont tirées de l'antiphonaire monastique de 1934, mais réparties non pas en fonction de l'office bénédictin mais de l'office romain. Quelques ajouts manuels (certains répons brefs) ont été faits. Ce livre suit la très officielle Liturgia Horarum mais y ajoute des mélodies. Concrètement, cela permet très facilement de chanter aux grandes occasions les vêpres en chant grégorien alors même qu'on attend toujours la parution  de l'antiphonale romanum rénové suite à Vatican II. On rêverait d'avoir l'équivalent de ce livre avec une traduction française. Peut être la Communauté Saint Martin proposera un tiré à part des Heures grégoriennes avec le même contenu que ce livre ?

http://www.scholasaintmaur.net/img/vesperale_ant.jpg

La qualité de l'ouvrage n'est malheureusement pas aussi bonne que le receuil précédent, "Psallat Ecclesia". On regrette en particulier la grossièreté des reproductions des partitions, ainsi que le manque de finesse des pages. La couverture est en plastique. Mais cette initiative, qui a du prendre énormément de temps à l'équipe de laïcs bénévole qui l'a réalisée (Fraternité Ste Françoise Romaine de Ponziani), valait la peine d'être mentionnée. 

Laisser un commentaire