Toussaint et défunts 2013 à Villars les Dombes : en avant !

Comme l’an dernier, nous chanterons à Villars les Dombes pour la messe de la Toussaint, à 10 :00, l’ensemble du propre et de l’ordinaire grégorien.

 


 


 

L’après midi à 16 :30, vêpres solennelles suivies du salut au TS Sacrement, avec chant des acclamations carolingiennes.

 

OMNIUM SANCTORUM

TOUS LES SAINTS

Ad II Vesperas

Aux IIes Vêpres


Dieu viens à mon aide. R/. Seigneur vite à mon secours. Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen. Alléluia.

 

Hymne



Christ, rédempteur de tous, protège Tes serviteurs, apaisé par les saintes prières de la bienheureuse Vierge toujours pure.

Et vous, troupes bienheureuses des esprits célestes, repoussez les maux passés, présents et à venir.

Prophètes du juge éternel et Apôtres du Seigneur, nous vous supplions humblement, sauvez-nous par vos prières.

Illustres martyrs de Dieu, glorieux confesseurs, par votre intercession conduisez-nous au ciel.

Chœurs des vierges saintes et de tous les moines, de concert avec tous les saints, unissez-nous au Christ.

Gloire à la Trinité! Unissez vos voix aux nôtres, pour que nous Lui rendions avec allégresse le juste tribut de nos louanges.

 

Antienne 1


J’ai vu une foule immense que nul ne pouvait dénombrer, de toutes les nations, debout devant le trône.

Psalmus 109 (110)

Psaume 109 (110)

Messias rex et sacerdos

Le messie, roi et prêtre

Oportet illum regnare, donec ponat omnes inimicos sub pedibus eius (1 Cor 15, 25).

Il faut qu’il règne, après avoir mis tous ses ennemis sous ses pieds (1 Cor 15, 25).

Dixit Dóminus mino meo: * «Sede a dextris meis,

Le Seigneur a dit à mon Seigneur : * « Assieds-Toi à ma droite,

donec ponam inicos tuos * scabéllum pedum tuórum».

en attendant que Je fasse de Tes ennemis l’escabeau de Tes pieds ».

Virgam poténtiæ tuæ emíttet Dóminus ex Sion: * domináre in médio inimirum tuórum.

Le Seigneur fera sortir de Sion le sceptre de Ta puissance : * domine au milieu de Tes ennemis.

Tecum principátus in die virtútis tuæ, † in splenribus sanctis, * ex útero ante lucíferum génui te.

Avec Toi est le principe au jour de Ta puissance, † dans les splendeurs des saints : * c’est de mon sein qu’avant que l’aurore [existât] je T’ai engendré.

Iurávit Dóminus et non pænibit eum: * «Tu es sacérdos in ætérnum secúndum órdinem Melchísedech».

Le Seigneur a juré et il ne s’en repentira point : * Tu es prêtre pour l’éternité, selon l’ordre de Melchisédech.

Dóminus a dextris tuis, * conquassábit in die iræ suæ reges.

Le Seigneur est à Ta droite : * Il a brisé des rois au jour de sa colère.

[Iudicábit in natiónibus: cumulántur cavera, * conquassábit cápita in terra spatiósa.]

[Il exercera ses jugements parmi les nations, en accumulant les cadavres, Il écrasera sur la terre les têtes d’un grand nombre.]

De torrénte in via bibet, * proptérea exalbit caput.

Il boira du torrent dans le chemin : * c’est pour cela qu’Il lèvera la tête.

Glória Patri, et lio, * et Spirítui Sancto.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit.

Sicut erat in princípio, et nunc et semper * et in sǽcula sæcurum. Amen.

Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.

Antienne 2


Dieu les a éprouvés, et les a trouvés dignes de lui. C’est pourquoi ils recevront le royaume d’honneur de la main de Dieu.

Psalmus 115 (116B)

Psaume 115 (116B)

Gratiarum actio in templo

Action de grâce dans le temple

Per ipsum (Christum) offeramus hostiam laudis semper Deo (Hebr 13, 15).

Par lui (le Christ) que nous offrions sans cesse à Dieu un sacrifice de louange (Hebr 13, 15).

Crédidi, étiam cum lotus sum: * «Ego humiliátus sum nimis».

J’ai confiance, alors même que je dis: « je suis malheureux à l’excès. »

Ego dixi in trepidatióne mea: * «Omnis homo mendax».

Je disais dans mon abattement: « Tout homme est menteur. »

Quid retríbuam mino * pro ómnibus, quæ retríbuit mihi?

Que rendrai-je au Seigneur pour tous Ses bienfaits à mon égard ?

Cálicem salutáris acpiam * et nomen Dómini invobo.

J’élèverai la coupe du salut, et j’invoquerai le nom du Seigneur.

Vota mea Dómino reddam * coram omni pulo eius.

J’accomplirai mes vœux envers le Seigneur en présence de tout Son peuple.

Pretiósa in conspéctu mini * mors sanctórum eius.

Elle a du prix aux yeux du Seigneur, la mort de Ses fidèles.

O Dómine, ego servus tuus, * ego servus tuus et fílius ancíltuæ.

Ô Seigneur, je suis Ton serviteur, Ton serviteur, fils de Ta servante.

Dirupísti víncula mea: + tibi sacrificábo hóstiam laudis * et nomen Dómini invocábo.

Tu as détaché mes liens : je T’offrirai un sacrifice d’actions de grâces, et j’invoquerai le nom du Seigneur.

Vota mea Dómino reddam * coram omni pópulo eius,

J’accomplirai mes vœux envers le Seigneur, en présence de tout Son peuple,

in átriis domus mini, * in médio tui, Iesalem.

dans les parvis de la maison du Seigneur, dans ton enceinte, Jérusalem.

Glória Patri, et lio, * et Spirítui Sancto.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit.

Sicut erat in princípio, et nunc et semper * et in sǽcula sæcurum. Amen.

Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.

Antienne 3


Tu nous as racheté, Seigneur Dieu, dans Ton sang, de toute tribu, langue, peuple et nation, et Tu as fait de nous un royaume pour notre Dieu.

Canticum (Ap 4,11; 5, 9.10.12) NT9

Cantique (Ap 4,11; 5, 9.10.12) NT9

Hymnus redemptorum

Hymne du rédempteur

Dignus es, Dómine et Deus noster, * accípere glóriam et honórem et virtem,

Tu es digne, Seigneur notre Dieu, de recevoir l’honneur, la gloire et la puissance.

quia tu creásti ómnia, * et propter voluntátem tuam erant et creáta sunt.

C’est Toi qui créas l’univers; Tu as voulu qu’il soit: il fut créé.

Dignus es, Dómine, accípere librum * et aperíre signácula eius,

Tu es digne, Christ et Seigneur, de prendre le Livre et d’en ouvrir les sceaux.

quóniam occísus es † et redemísti Deo in sánguine tuo * ex omni tribu et língua et pópulo et natióne

Car Tu fus immolé, rachetant pour Dieu, au prix de Ton sang, des hommes de toute tribu, langue, peuple et nation.

et fecísti eos Deo nostro regnum et sacertes, * et regnábunt super terram.

Tu as fait de nous, pour notre Dieu, un royaume et des prêtres, et nous régnerons sur la terre.

Dignus est Agnus, qui ocsus est, + accípere virtútem et divítias et sapiéntiam * et fortitúdinem et honórem et glóriam et benedictiónem.

Il est digne, l’Agneau immolé, de recevoir puissance et richesse, sagesse et force, honneur, gloire et louange.

Glória Patri, et lio, * et Spirítui Sancto.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit.

Sicut erat in princípio, et nunc et semper * et in sǽcula sæcurum. Amen.

Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.

 

Lectio brevis (Cor 6, 16b; 7, 1)

Lecture brève (Cor 6, 16b; 7, 1)

Vos enim estis templum Dei vivi; sicut dicit Deus: Inhabitábo in illis et inambulábo et ero illórum Deus, et ipsi erunt mihi pópulus. Has ígitur habéntes promissiónes, caríssimi, mundémus nos ab omni inquinaménto carnis et spíritus, perficiéntes sanctificatiónem in timóre Dei.

Vous êtes le temple du Dieu vivant, selon ce que Dieu lui-même a dit :  » J’habiterai au milieu d’eux et J’y marcherai; Je serai leur Dieu, et eux seront Mon peuple. Ayant donc de telles promesses, bien-aimés, purifions-nous de toute souillure de la chair et de l’esprit, et achevons l’œuvre de notre sainteté dans la crainte de Dieu.

 


R/. Saints et justes,* Réjouissez-vous dans le Seigneur. Saints.

V/. Dieu vous choisit dans son hérédité.* Réjouissez-vous dans le Seigneur. Gloire au Père. Saints.

Antienne du Magnificat



Qu’il est glorieux le royaume où tous les saints se réjouissent avec le Christ : vêtus de robes blanches, ils suivent l’Agneau partout où Il va.



Mon âme exalte le Seigneur,

et mon esprit a exulté en Dieu, mon Sauveur.

Car Il a jeté les yeux sur l’humilité de Sa servante,

Et voici que désormais on me dira bienheureuse de génération en génération.

Car Il fit pour moi de grandes choses, celui qui est puissant,

Et saint est Son nom.

Et Sa miséricorde s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent.

Il a placé la puissance dans Son bras,

Il a dispersé ceux dont le cœur était orgueilleux.

Il a renversé les puissants de leurs trônes et élevé les humbles.

Il a comblé de biens les affamés, et renvoyé les riches les mains vides.

Il a secouru Israël, son enfant, il s’est souvenu Sa miséricorde

Ainsi avait-il parlé à nos pères, à Abraham et à sa descendance, pour les siècles.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.

 

¨Preces

Deum, corónam sanctórum ómnium, gaudénter deprecémur: Per intercessiónem sanctórum salva nos, Dómine.

Deus sapientíssime, qui Apóstolos per Christum fundaméntum Ecclésiæ constituísti

— serva fidéles tuos in eórum doctrína.

Qui martyribus fortitúdinem testimónii usque ad effusiónem sánguinis dedísti,

— redde christiános testes fidéles Fílii tui.

Qui sanctis virgínibus donum insígne dedísti Christum vírginem imitándi,

— iísdem concéde, ut virginitátem tibi consecrátam peculiáre signum cæléstium bonórum agnóscant.

Qui in sanctis ómnibus præséntiam, vultum et verbum tuum maniféstas

— tríbue fidélibus ut, eos coléndo, tibi propinquióres se esse séntiant.

Defúnctis concéde, ut cum beáta María Vírgine, beáto Ioseph et ómnibus sanctis perénniter hábitent,

— atque per intercessiónem eórum idem cæléste consórtium nobis largíre.

Dans la joie, prions Dieu, couronne de tous les saints.

R/. Par l’intercession des saints, sauve-nous, Seigneur.

Dieu de toute sagesse, par le Christ, Tu as établi les apôtres aux fondements de Ton Église. : – garde els fidèles dans la doctrine qu’ils leur ont transmise.

Tu as donné aux martyrs le courage de témoigner jusqu’à verser leur sang : – fais des chrétiens les fidèles témpoins de Ton Fils.

Tu as donné aux vierges saintes la grâce d’imiter le Christ chaste : – apprends leur à reconnaître dans la virginité qui T’est consécrée un signe particulier des biens du ciel.

En tous les saints, Tu manifestes Ta présence, Ton visage et Ta parole : – donne aux croyants de se savoir plus près de Toi lorsqu’ils célèbrent leur mémoire.

Accorde aux défunts d’habiter à jamais avec la Vierge Marie, saint Joseph et tous les Saints, – et par leur intercession, associe-nous à leur compagnie dans les cieux.

 

 


Oratio

Oraison

Omnípotens sempitérne Deus, qui nos ómnium sanctórum tuórum mérita sub una tribuísti celebritáte venerári, quæsumus, ut desiderátam nobis tuæ propitiatiónis abundántiam, multiplicátis intercessóribus, largiáris. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum.

Dieu tout puissant et éternel, qui nous accordes la grâce de célébrer dans une même fête les mérites de tous Tes saints, fais, nous T’en supplions, que l’effusion tant désirée de Ta miséricorde nous soit obtenue par la multitude de nos intercesseurs. Par notre Seigneur Jésus-Christ, Ton Fils, qui vit et règne avec Toi dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu, pour tous les siècles des siècles.


A l’exposition du TS Sacrement :


Pendant l’exposition :



Je vis le Seigneur assis sur un trône élevé, toute la terre était remplie de sa gloire et sa traîne remplissait le sanctuaire. V/. Les séraphins se tenaient au-dessus du trône; ils avaient chacun six ailes.

Après quelques instants de silence :

 



Un si auguste sacrement, Adorons-le, prosternés ; Que les vieilles cérémonies Fassent place au nouveau rite ;Que la foi de nos cœurs supplée Aux faiblesses de nos sens.

Au Père et à son Fils unique, Louange et vibrant triomphe ! Gloire, honneur et toute-puissance ! Bénissons-Les à jamais ! A l’Esprit procédant des deux, Égale adoration. Amen.

 

Panem de caelo praestitisti eis,

R/. Omne delectamentum in se habentem.

Tu leur as donné le pain du ciel,

R/. Qui renferme toutes sortes de délices.

Oremus : Deus, qui nobis sub Sacramento mirabili Passionis tuae memoriam reliquisti; tribue quaesumus, ita nos Corporis et Sanguinis tui sacra mysteria venerari, ut redemptionis tuae fructum in nobis iugiter sentiamus. Qui vivis et regnas in saecula saeculorum. Amen.

Prions : Ô Dieu, qui nous as laissé un souvenir continuel de Ta passion dans le Sacrement admirable de l’Eucharistie, fais-nous la grâce de révérer de telle sorte les mystères sacrés de Ton corps et de Ton sang, que nous ressentions sans cesse en nous le fruit de Ta rédemption. Toi qui vis et règnes avec Dieu le Père en l’unité du Saint-Esprit, dans les siècles des siècles. Amen.

 

Dieu soit béni !

Béni soit Son saint Nom !

Béni soit Jésus Christ, vrai Dieu et vrai homme !

Béni soit le nom de Jésus !

Béni soit Son Sacré Cœur !

Béni soit Son Précieux Sang !

Béni soit Jésus au très Saint Sacrement de l’autel !

Béni soit l’Esprit Saint Consolateur !

Bénie soit l’incomparable Mère de Dieu, la très sainte Vierge Marie !

Bénie soit sa sainte et immaculée Conception !

Bénie soit sa glorieuse Assomption !

Béni soit le nom de Marie Vierge et Mère !

Béni soit Saint Joseph son très chaste époux !

Béni soit Dieu dans Ses anges et dans Ses saints !

 

Ensuite, après que le TS Sacrement a été ramené au tabernacle :







Le Christ est vainqueur, Le Christ règne, Le Christ commande.

O Christ, exauce-nous! O Christ, exauce-nous!

A la sainte Église de Dieu, rattachant les âmes par delà les frontières des royaumes: salut perpétuel.

Rédempteur du monde Viens à son aide.

Sainte Marie, Venez à son aide.

Saint Joseph, Venez à son aide.

Le Christ est vainqueur, Le Christ règne, Le Christ commande.

O Christ, exauce-nous!

O Christ, exauce-nous!

A, François Souverain Pontife rassemblant les peuples dans l’unité

par la doctrine et la charité: grâce au Pasteur et obéissance du Troupeau.

Sauveur du monde, Viens à son aide.

Saint Pierre et saint Paul, Venez à son aide.

Saint N., Venez à son aide.

O Christ, exauce-nous!

O Christ, exauce-nous!

A N. notre évêque et au clergé qui lui a été confié, paix, force et récompense abondante.

Saint N., Venez à son aide.

Saint N., Venez à son aide.

Saint N., Venez à son aide.

Le Christ est vainqueur, Le Christ règne, Le Christ commande.

O Roi des rois. Notre Roi. Notre Espérance. Notre Gloire.

O Christ, exauce-nous!

O Christ, exauce-nous!

Aux Evêques et aux Abbés et à tous ceux dont ils ont la charge: paix, salut et véritable concorde.

Saint Martin, Venez à leur aide.

Saint Augustin, Venez à leur aide.

Saint Benoît, Venez à leur aide.

Le Christ est vainqueur, Le Christ règne, Le Christ commande.

O Christ, exauce-nous! O Christ, exauce-nous!

Aux militants fervents du Règne du Cœur de Jésus sur toutes les nations, donnez aide, vie et victoire.

Saint Michel, Venez à leur aide.

Saint Gabriel, Venez à leur aide.

Saint Raphaël, Venez à leur aide.

Tous nos Saints Patrons, Venez à leur aide.

Le Christ est vainqueur, Le Christ règne, Le Christ commande.

Notre secours. Notre force. Nos armes invincibles. Notre rempart inexpugnable. Notre Lumière, notre Voie et notre Vie.

Le Christ est vainqueur, Le Christ règne, Le Christ commande.

O Christ, exauce-nous! O Christ, exauce-nous!

Aux princes chrétiens et à toute la milice des Soldats du Christ: honneur sans tache, vie et victoire.

Saint Maurice, Venez à leur aide.

Saint Sébastien, Venez à leur aide.

Saint Georges, Venez à leur aide.

Le Christ est vainqueur, Le Christ règne, Le Christ commande.

A lui seul l’empire, la louange et la jubilation dans les siècles des siècles. Amen.

Viennent des temps heureux. Viennent des temps heureux pour ceux qu’a rachetés le Sang du Christ.

Bonheur à tous! Bonheur à tous! Bonheur à tous!

Vienne la Paix du Christ! Vienne le Règne du Christ! Rendons grâce à Dieu. Amen.

 

Cet office est tiré de l’Antiphonale romanum de 2009. Conformément à ce livre officiel du rite romain, le texte latin des psaumes est conforme à la Nova Vulgata © Librairie Éditrice vaticane, 1979, sauf pour le cantique évangélique, tiré de la vulgate sixto-clémentine. Les traductions proposées ont pour seul but de proposer une meilleure compréhension des textes latins chantés.

Ils ne doivent pas être utilisés dans la liturgie en Français.

Les chants pour le salut au TS Sacrement sont tirés du Processionale et de Cantus Selecti © Abbaye saint Pierre de Solesmes.

Le lendemain à 10 :00, toujours à Villars, messe de Requiem à l’occasion de la commémoraison des fidèles défunts : nous chanterons l’ordinaire ainsi que l’Introït, le graduel, le trait, la séquence, l’offertoire et la communion.

 

Rejoignez-nous si vous désirez chanter avec nous : un calage musical se fait 30 minutes avant chaque célébration !

Laisser un commentaire