Retraite spirituelle pour jeunes filles à Saint Michel de Kergonan

Abbaye Saint-Michel de Kergonan
DU 27 (9 h) AU 31 décembre (12 h) 2013
(possibilité d’arriver la veille au soir)

RETRAITE
pour jeunes filles étudiantes et professionnelles (17- 30 ans)
Ta Parole
une lumière pour mes pas
avec le Père TEXIER
bandeau_7

abbaye.smk@orange.fr
www.saintmicheldekergonan.org
Enseignements, Liturgie, Prière
Abbaye Saint-Michel de Kergonan
56340 PLOUHARNEL
Tél : 02 97 52 32 14 – 06 10 61 36 10

Un film sur Kergonan (avec la voix de Michael Lonsdale) :

Semaine grégorienne à Beauchapeau

Nous sommes très heureux de relayer une information qui intéressera les internautes (publicité gratuite !). Cette session n’est pas organisée par la schola saint Maur, mais nous vous encourageons vivement à vous y rendre.

 

http://www.beauchapeau.fr/semaine-gregorienne.html


Cette semaine grégorienne aura lieu juste après Pâques, du 22 au 26 avril 2014, semaine des catéchumènes, « in albis », où, dit-on, chaque jour est dimanche.

L’idée est d’essayer de mieux comprendre alors, ensemble, à quel point le grégorien, dont est tissée la vie des moines bénédictins de Fontgombault, est indissolublement pour eux chant et prière, et peut aussi le devenir pour nous, qui sommes dans le monde. Nous réfléchirons, échangerons, commenterons des psaumes et les pièces du propre, répéterons et chanterons une ou deux messes dans la petite chapelle S. Benoît (juste en face de l’abbaye), assisterons à Tierce, à la messe et aux Vêpres à l’abbaye, rencontrerons le père abbé Dom Pateau, prierons les Complies dans l’oratoire de la maison. Nous visiterons aussi l’abbaye de Saint-Savin, avec ses magnifiques fresques (http://www.abbaye-saint-savin.fr)

Nous serons dirigés pour le chant par Charles Huber, formé par la Schola Saint Grégoire (4ème degré) et nous bénéficierons des enseignements de Philippe Lenoble, diacre, musicologue, grégorianiste et maître du chœur de la cathédrale du Mans. Sur notre site : http://www.beauchapeau.fr, vous pourrez visiter la maison où nous vous accueillerons pendant cette semaine pour les repas, cuisinés par Jeanine Marie-Luce, certaines conférences et répétitions et où nous pouvons héberger une petite dizaine de participants. D’autres seront logés chez Charles et Claire Huber, au moulin de Lurais (http://lemoulindelurais.fr/). Et bien sûr, nous serons souvent à l’abbaye de Fontgombault (http://fontgombault.pagesperso-orange.fr/abbaye.htm), pour les offices, certaines répétitions et conférences. Cinq chambres sont également réservées dans la maison d’hôtes sainte Scholastique, qui dépend de l’abbaye. Sur le site, vous trouverez l’invitation à la semaine, le programme détaillé et le bulletin d’inscription.

 

Solesmes sur France Musique


A ne pas manquer en réécoute, sur France musique, « Le Matin des musiciens »,

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.


 

Dans le cadre d’un projet radiophonique européen intitulé « Musique ancienne et baroque, Les rites chrétiens », France Musique s’est associé à la Schola des moines de l’Abbaye Saint-Pierre de Solesmes et l’Académie vocale de Paris dirigée par Iain Simcock pour enregistrer un concert et un matin des musiciens autour de la reconstitution de l’Office des Vêpres pour la fête de l’Ascension au sein de ce temple du chant grégorien.

Grégorien en paroisse !

Le site web grégorien en paroisse a été monté sur l’initiative de plusieurs ensembles grégoriens (dont la schola saint Maur) de région parisienne qui s’appuient mutuellement pour proposer la chant propre de l’Eglise dans les paroisses ordinaires ! Un bon lieu de ressourcement, d’information, d’aide et aussi pour tous ceux qui chaque semaine font vivre la liturgie de l’Eglise dans le rite romain !

Chanter le grégorien dans les liturgies paroissiales ? Non seulement c’est possible, mais ô combien souhaitable et nécessaire ! Ce site n’a pas d’autre prétention que celle de proposer et de favoriser le chant de la liturgie catholique et la collaboration entre les choeurs grégoriens des paroisses qui veulent faire appliquer ce que nous demandent le Concile et le Magistère ! Il ne concerne donc que les choeurs grégoriens de la FORME ORDINAIRE de la Liturgie

A ne pas manquer : http://gregorien-en-paroisse.org/

Claude Pateau interviewé par l’Homme nouveau

M. Claude Pateau, directeur de la Schola saint Grégoire du Mans, (et également le propre frère du TRP Abbé de Fontgombault) est interviewé par l’Homme nouveau. Comme à notre habitude, nous mettons en gras ce qui nous semble important, et nos commentaires en italique.


 

« [Le chant grégorien] Est-il adapté à la vie de paroisse alors que plus personne ne connaît et ne pratique le latin ?

Ne pourrait-on pas renverser la question et se demander si nos paroisses sont bien adaptées au chant propre de la liturgie romaine, et sinon pourquoi ? Le chant grégorien fait partie intégrante de la liturgie romaine, il n’en est pas séparable, à la différence des autres répertoires de musique sacrée. [Le chant grégorien est le « chant propre de la liturgie romaine », c’est le pape Saint Pie X, au XXème siècle qui l’affirme pour la première fois dans son motu proprio sur la musique sacrée, motu proprio « canonisé » par Vatican II dans sa constitution dogmatique sur al liturgie, puis réaffirmé à de nombreuses reprises par les papes de l’après concile tout comme dans les textes officiels et les éditions typiques du missel romain… L’affirmation de M. Pateau, qui pourra sembler exagérer à certains interlocuteurs ne l’est en fait pas du tout !] Se demander si le chant grégorien est adapté à la vie de paroisse revient donc à se demander si la liturgie est encore utile au peuple de Dieu. Il y a là un renversement de perspective. [En effet, si la liturgie est la source et le sommet de la vie chrétienne…. Comme le dit encore une fois… Vatican II !] Le primat du subjectivisme nous a fait prendre l’habitude de penser la liturgie en termes de créativité et non en termes de fidélité (ce qui ne veut pas dire rigidité). Le Saint-Père insiste beaucoup pour changer les mentalités sur ce point. Quant au latin, il connaît un certain renouveau dont témoigne notamment la liturgie papale (la liturgie de la messe de béatification de Jean-Paul II fut entièrement célébrée en latin). [Il n’y a d’ailleurs pas que la béatificaiton de Jean-Paul II : 9 messes sur 10 célébrées par Benoît XVI à Rome le sont en latin….]

Le chant grégorien est-il adapté aux deux formes du rite romain ?

Trop souvent on associe à tort le chant grégorien et le latin à la forme extraordinaire du rite romain. Or le même répertoire vaut tout autant pour la forme ordinaire. Par là, on conçoit que le chant grégorien puisse être un pont non négligeable entre les deux formes. Il est important que des chorales grégoriennes se créent dans les églises cathédrales et paroissiales. L’habitude du chant grégorien devrait aider les fidèles des deux formes à se rapprocher sans avoir peur les uns des autres.[Espérons que les vœux de M. Pateau se réalisent ! En tout cas c’est à quoi nous travaillons, à la Schola saint Maur, que ce soit en région parisienne ou à Saint-Etienne !]