Quelques gestes du diacre à la messe


Le rite romain n’envisage pas la liturgie solennelle (aux solennités majeures, à la messe stationale de l’évêque) sans diacres. La tenue et les gestes du diacre soulignent la dimension théologique du ministère assumé par l’évêque, qui célèbre et préside in persona Christi capita, avec la plénitude du sacrement de l’ordre, et dont le diacre est, selon la tradition apostolique, le serviteur direct. Dans la liturgie, le diacre est donc le premier assistant du célébrant. Il est chargé de toutes les monitions, – qui par essence sont toujours très brèves – à l’assemblée : Avançons maintenant dans la paix, donnez-vous la paix, allez dans la paix, mais aussi de l’Évangile et surtout de la prière universelle qui est spécifiquement diaconale, tout comme l’Exsultet pascal.


L’extension des mains est réservée au(x) (con)célébrant(s), y compris pour le Notre Père ; le diacre demeure donc pour toutes ces actions les mains jointes le pouce droit croisé sur le pouce gauche, même pour l’Évangile ou en disant le Seigneur soit avec vous.


A l’homélie, le prélat prêche assis, devant l’autel. Le diacre est debout à ses côtes, les mains jointes.

À l’offertoire, il reçoit les offrandes et met le vin et l’eau dans le calice. À la prière eucharistique, comme l’acolyte, il reste debout à côté du célébrant jusqu’à l’épiclèse, puis s’agenouille sur les degrés de l’autel jusqu’à l’anamnèse. C’est à lui d’élever légèrement la chasuble du célébrant lorsqu’il élève l’hostie et le calice. Ce geste n’a pas de signification – au départ – symbolique. Il consiste simplement à faciliter le geste de l’élévation lorsqu’on utilise une chasuble de forme traditionnelle (typiquement la chasuble dite « cloche » et non pas la chasuble dite « romaine »).


À la doxologie finale, c’est lui seul qui prend le calice pour l’élever légèrement en signe d’offrande : en sa présence, aucun concélébrant ne prend quoi que ce soit sur l’autel pour l’élever. À la messe, seul le président donne la bénédiction, et comme il ne préside pas à la messe, il ne donne aucune bénédiction.

Laisser un commentaire