Quatre bienfaits de la Liturgie,par un moine bénédictin.

Ce texte court, simple et touchant de vérité, est écrit par un moine bénédictin de Sainte Madeleine du Barroux. « Ce que les théologiens appellent le sensus Ecclesiae est une sensibilité surnaturelle par laquelle les fidèles sentent comme par intuition ce qui est conforme à la foi et à la tradition de l’Eglise. Un peu comme les enfants d’une famille sentent ce qui est en accord ou en opposition avec l’esprit de la maison : "chez nous, on ne fait pas les choses comme ça", diront ils. De même, le "sens de l’Eglise" ne sera pas le fruit d’un enseignement didactique, mais l’effet d’un instinct supérieur souvent départi aux plus démunis, que la pratique multiséculaire de la liturgie éclaire de l’intérieur pour leur faire sentir comment témoigner de leur foi, fût-ce en présence d’esprits plus savants. »

Laisser un commentaire