Pourquoi ne pas chanter du grégorien en Français ?

Le chant grégorien ne peut pas se chanter en Français, pour des raisons d’accord entre le texte du chant et sa musique. Contrairement à beaucoup de musiques, en grégorien, c’est le texte qui prime. La mélodie ne fait qu’habiller les mots pour les mettre en valeur. Au moment de la composition des pièces, les mots étaient en latin. Cela a donc peu de sens de chercher à traduire le texte en Français et de le chanter sur la même musique. D’autre part cela serait voué à l’échec pour les raisons de structures internes à la langue latine (accents toniques notamment). Certains s’y sont essayés d’ailleurs sans succès. Cela n’empêche pas certaines mélodies grégoriennes d’être reprises sur d’autres paroles, notamment françaises, mais vous avez compris que tel n’est pas notre objectif.

COMMENTS

  • Marilyne Gaide

    Accord entre le texte du chant et sa musique : il est tout à fait possible de garder une phrase mélodique dans la succession de ses notes et de la poser sur un texte en français, en tenant compte des particularités de cette langue, je l’ai déjà fait. Bien sûr, il serait stupide de faire du copier-coller, il faut adapter, allonger telle note, raccourcir telle autre, voire même transformer un peu. La musique créée en son temps n’est pas sacrée, elle peut évoluer. Et quand on connait bien un style musical, on peut aussi se dégager du déjà fait et recréer une musique sur du texte (le texte prime), perspective tout à fait intéressante à terme, la tradition nourrissant la création. Bonne continuation.

  • admin

    Tout à fait. On gagnerait d’ailleurs à proposer davantage de compostions liturgiques en Français inspirées de la modalité et des tons grégoriens. Ça a été largement fait notamment par Gouzes, mais ce compositeur souffre, tout comme les grégorianistes, dans beaucoup d’endroits d’une sorte d’exclusion « par principe » de la part des pasteurs ou animateurs… Bizarre, bizarre…

Laisser un commentaire