Paul de Clerck : l’intelligence de la liturgie.

Le Père Paul De Clerck, prêtre du diocèse de Malines-Bruxelles, est professeur à l’Institut supérieur de Liturgie (Institut Catholique de Paris), dont il fut directeur de 1986 à 2001. Il dirige par ailleurs la revue La Maison-Dieu et la collection « Liturgie ».

 

Vignette DECITRE - Cliquez pour fermer.

 

Dans cet ouvrage, qui en est à sa deuxième édition, le Père De Clerck nous propose une approche didactique de la liturgie. En effet il nous invite à entrer dans la liturgie en la considérant comme une action complète. Non pas seulement des textes qui y sont lu, mais des attitudes, des gestes, des rituels qui forment ensemble un tout qui doit avoir du sens. En rappelant justement, à la suite du concile, qu’on n’assiste pas à une liturgie mais qu’on y participe par tout son être et tous ses sens, il nous invite à cette découverte du sens des rites liturgiques.

La liturgie n’est pas un spectacle, ce qu’il nous rappelle avec force, mais elle est à la fois théologie et spiritualité. Au croisement de cette théologie et de cette spiritualité liturgique, il en place le fruit, la vie ecclésiale. Théologie, car chaque rituel a une signification théologique profonde. Le rituel du baptême par exemple nous enseigne sur la nature de notre foi et de la foi de l’Eglise. Spiritualité, car le temps liturgique nous propose la méditation des mystères divins et donc de tourner nos coeurs vers Dieu. Vie ecclésiale, car par la structure des oraisons, elle rappelle que l’Eglise est le lien entre l’homme et Dieu.

 

{mos_fb_discuss:2} 

 

La liturgie n’est pas une action humaine, c’est une action ecclésiale comme nous venons de le voir et aussi une action de l’Esprit Saint. Au cours des différentes liturgies, l’Esprit Saint est à l’œuvre. Dans la liturgie romaine, son action peut passer relativement inaperçu, Paul De Clerck nous montre qu’il y est malgré cela partout présent. Ce qui nous amène à voir que la liturgie nous fait célébrer l’aujourd’hui de Dieu, l’actualité de son action et non seulement un mémorial.

 

Enfin, il nous rappelle que la liturgie est une action qui est inscrite dans sa culture, que ce soit par les chants, les ornements, les gestes ou par l’architecture. Ce qui nous amène à aborder le seul point, certes secondaire dans sa pensée, avec lequel un désaccord existe, la langue de la liturgie.

 

En somme un livre didactique à lire et à faire lire qui fournit une très bonne introduction à la liturgie chrétienne et nous incite à avoir une compréhension globale de la liturgie.

{mos_fb_discuss:2} 

Laisser un commentaire