Mgr Marini : l’intérêt de la réforme liturgique de Paul VI

Je crois que l’intérêt majeur de la réforme liturgique menée par Paul VI a été de débarrasser la liturgie de la poussière et de la cendre qui s’étaient accumulées sur elle au cours du temps. Dans cette optique, cette réforme a été pour l’Eglise une bénédiction, un don du Seigneur qu’il convient d’accueillir avec gratitude. Pourtant, lorsque cette réforme – et ce fut le cas en certains endroits – génère des abus, des déformations menant à la trahison de la grande tradition liturgique, elle en perd toute sa richesse.

Mgr Guido Marini, maître des cérémonies pontificales de Benoît XVI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.