Martyrologe de Noël, suite

Chez les religieux, le martyrologe se chante ordinairement au chapitre. Un usage bien ancré de la liturgie romaine séculière le fait chanter à la fin de la veillée de Noël, juste avant l’introït de la messe de Minuit.

Il y a en fait deux textes possibles ; le premier, actuel, a lui même deux mélodies possibles.  Le second,  n’est pas dans l’édition typique du martyrologe mais est plus ancien. Il a également plusieurs mélodies possibles. Nous avons donné les textes et parfois leur traduction dans un post précédent.

Voici maintenant les partitions pour le texte présent dans le martyrologe de 2004 :

Cette mélodie a été enregistrée par la schola des moines de Kergonan dans un CD récent :

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Mais aussi curieux que ça paraisse, ce n’est pas la mélodie qui est utilisée à S. Pierre du Vatican pour Noël… On y utilise (cf. la vidéo du précédent post) la mélodie dont la partition est ci dessous :

Rappel : pour utiliser l’une ou l’autre de ces partitions il faut mentionner l’âge de la lune le 25 décembre 2012 : luna undecima. C’est la seule modification à apporter ! Bonne préparation à Noël !

COMMENTS

  • Frédéric Monnin

    Merci de publier ces partitions précieuses, qui me permettront d’annoncer la Nativité du Seigneur dans la Tradition de l’Église. Saintes Fêtes de Noël !

Laisser un commentaire