Les offices des laudes, tierce, sexte, none, vêpres, complies en latin / français pour chaque jour.

Réciter les offices des laudes, tierce, sexte, none, vêpres, complies en latin / français pour chaque jour :

Le schéma retenu pour ces offices n’est pas celui des moines, mais bien celui de Rome, qui est proposé pour l’Eglise universelle.

On ne s’étonnera donc pas de ne pas retrouver ses repères. Ce « bréviaire en ligne » a pour objectif de mettre à la portée de tout un chacun la richesse de la tradition de la liturgie romaine en langue latine. Car la liturgie en latin n’est justement pas l’apanage des seuls monastères.

On nous reproche parfois de pratiquer un chant beaucoup trop relié à une langue elle même non sue ou incompréhensible… Il nous fallait donc faire de cette langue une langue de prière quotidienne… Et pourquoi pas partager cela avec tous nos amis internautes ?

La traduction française proposée cherche donc à être la plus proche possible du latin, tout en restant lisible. Elle n’est pas spécialement littéraire, mais vise à essayer de mieux faire comprendre la richesse du texte original.

Les psaumes sont tirés de la Néo-vulgate (c) librairie éditrice vaticane, les traductions françaises sont le fruit d’un travail spécifique réalisé à partir des versions Crampon, Fillion de la bible et du travail de l’abbaye bénédictine de Saint Wandrille sur les psaumes. Les Hymnes sont tirés du Liber hymnarius, c’est à dire de l’Hymnaire de Solesmes, qui est aussi le très officiel volume II de l’Antiphonale Romanum en usage dans l’Eglise universelle. Le schéma suit en effet scrupuleusement la Liturgia Horarum editio typica altera (1985), pour la psalmodie et les lectures, les antiennes, les répons et les oraisons. Nous espérons en tout cas que même non chanté, cet office tel qu’il est proposé pourra être d’un grand secours à nos lecteurs. Il est possible de naviguer dans tous les offices de l’année en utilisant simplement le calendrier liturgique présent en haut à gauche de chaque page de ce site. Il sera ainsi à terme possible de bénéficier de l’ensemble de l’office pour toute l’année, d’un simple clic, sans avoir à tourner des pages ou faire des renvois : la prière des heures à l’usage du béotien !

Si un éditeur catholique était intéressé par une version imprimée de ce travail, il serait assurément bien accueilli par beaucoup de chrétiens, qui ne trouvent pas leur compte dans la version actuelle de ’Prière du Temps Présent’. Il y a encore beaucoup de choses à compléter.

Bien sûr, tout prêtre ou tout clerc astreint à l’office peut très bien remplir son obligation en utilisant nos pages, à partir du moment où il récite l’office en latin et s’aide de la traduction française, puisque le texte reprend exactement le texte de Liturgia Horarum. Par contre, le texte français que nous mettons n’a rien d’officiel. Il n’est pas utilisable dans un contexte liturgique. Pour l’équivalent de ce que nous proposons, mais avec la version officielle de la Liturgie des heures française, on pourra se reporter très utilement à l’excellent site Prier avec l’Eglise , proposé et encouragé par le CNPL . Nous mentionnons en particulier la disponibilité prochaine sur ce site du SNPLS de l’office des lectures (autrement appelé « Vigiles » – selon l’appellation traditionnelle de la Règle de S. Benoît – ou « Matines »).

Nous signalons également l’initiative de la Communauté Saint Martin de réaliser à partir des travaux de l’atelier de paléographie de Solesmes un ’antiphonaire’ officieux qui reprend exactement cette idée, mais avec la notation musicale : « Les Heures Grégoriennes » .

Nos utilisateurs seront indulgents en constatant que pour le moment, tout n’est pas présent, et il reste des erreurs d’ordo ou des traductions manquantes. Nous allons nous efforcer de mettre tout cela à jour au fur et à mesure que l’année avancera. Cela représente un gros travail de traduction, de mise en page, de relecture. Notre équipe est évidemment très motivée, mais accepte tous les coups de main ! En particulier, nous apprécions les remarques, corrections de traduction, de mise en page, de fautes, etc… N’hésitez pas à nous contacter pour cela !

[Mise à jour importante : Les offices ont été transférés sur le site http://www.societaslaudis.org Pour avoir l’ensemble de ce qui est disponible et même participer à la traduction de certains textes qui manquent encore, n’hésitez pas à visiter notre site « frère ». ]

COMMENTS

Laisser un commentaire