La spiritualité de l’Avent à travers les collectes

Couverture

Dom Patrick Hala,osb, La spiritualité de l’Avent à travers les collectes, Solesmes, Éditions de Solesmes, 2004, 168 p.

La « Spiritualité » de l’avent à travers les collectes. Voici un livre de spiritualité qui surprendra probablement un certain nombre de lecteurs. Il ne s’agit pas d’une spiritualité emprunte de dévotion envers tel ou tel aspect de la vie du Christ ou de ses saints. Il s’agit tout simplement de la spiritualité de l’Eglise, à partir de sa source première, qui est la liturgie.

L’auteur est moine de Solesmes, et fait l’exercice du commentaire théologique des collectes (c’est à dire de la première des oraisons chantées par le prêtre à la Messe). Dom Hala en est à son deuxième ouvrage sur la question, puisqu’il nous a déjà doté d’un commentaire des collectes du temps « Per annum » (ou temps ordinaire).

C’est un exercice vraiment intéressant dans le sens où chacune des collectes est bien un résumé concis et direct d’une théologie du temps liturgique. Chacune d’entre elle est mise ne perspective avec les lectures, les autres oraisons de la Messe, les Pères de l’Eglise et les différentes traditions théologiques et liturgiques. Dom Guéranger mais aussi d’autres liturgistes y apparaissent en bonne place.

A la manière de l’Année liturgique, Dom Hala nous propose une méditation suivie, au rythme de l’Eglise, de chacun de ces joyaux littéraires ; il nous donne le texte latin, la traduction officielle française ainsi que sa propre traduction. Cette dernière sera d’un grand secours à tous les lecteurs non latinistes qui voudront s’essayer à la confrontation avec le texte originel que nous donne l’Eglise. Ces textes,souvent très anciens sont en effet de véritables œuvres d’art finement ciselées, qui reflètent bien la manière spécifique au rite romain de proposer une formulation latine extrêmement riche en peu de mots. Ne bondons pas notre plaisir : il y a de quoi s’extasier sur la richesse à la fois du contenant et du contenu de chacune de ces petites phrases qui sont dans leur ensemble un résumé admirable de la foi chrétienne.

L’Avent est en effet doté, en tant que temps privilégié d’un formulaire propre à chaque jour (ce qui n’était pas le cas avant le Concile). Grâce à ce livre, il est possible d’entrer progressivement dans la signification de ce temps liturgique d’attente du Rédempteur.

L’intérêt majeur de cet ouvrage, au delà de son admirable érudition est bien sûr la mise en contact du lecteur avec ce que nous donne l’Eglise. Mais il a aussi un intérêt méthodologique : il ne s’agit pas pour l’auteur de nous proposer une sorte d’homélie ou de réflexion personnelle sur sa propre perception des collectes de l’Avent, mais de nous expliciter et de développer ce que nous dit l’Eglise dans le cadre de chacune des célébrations. Nous attendons donc avec impatience la spiritualité du temps pascal à travers les collectes, mais aussi à travers les préfaces, les hymnes, ou les antiennes des cantiques évangéliques de la liturgie des heures.

Laisser un commentaire