La messe privée du pape… Forme ordinaire ou forme extraordinaire ?

L'agence de presse nord-américaine Catholic News Service, autonome par rapport au Vatican a fait paraître le 16 juillet dernier une information selon laquelle le pape célèbrerait de façon privative selon la forme extraordinaire du rite romain (missel romain de 1962).

Voici le texte ci dessous : 

Vatican, 16 juillet 2007 (CWNews.com) – « Le pape Benoît XVI, qui vient de faire paraître un Motu Proprio permettant à tout prêtre catholique de célébrer l’ancienne messe latine, utilise lui-même l’ancien missel lors de ses messes privées, a appris CWN.
Des sources informées au Vatican ont confirmé les informations selon lesquelles de Saint-Père célébrait de manière régulière sa messe selon le missel romain de 1962 (…).
Depuis qu’il est devenu Souverain Pontife, Benoît XVI a toujours utilisé le nouveau rite – qu’il qualifie de “forme ordinaire” du rite romain dans Summorun Pontificum – lors des célébrations publiques de la liturgie eucharistique. Toutefois, très peu de gens ont pu assister à sa messe privée quotidienne.
Contrairement à son prédécesseur Jean-Paul II, qui invitait de manière régulière ses visiteurs à assister à la messe qu’il célébrait chaque matin dans sa chapelle privée, Benoît XVI a pour habitude de ne célébrer sa messe qu’avec quelques servants. Les plus proches collaborateurs du pape se sont acquis la réputation de ne jamais faire aucune confidence ».

Mais l'agence de presse catholique américaine est mal informée. Cette "rumeur" encore une fois relayée existe depuis longtemps et comme un serpent de mer, ressort de temps en temps. Les tradis affirment souvent cela en expliquant que même Jean-Paul II, n'apréciant pas le "nouveau rite", célébrait avec la forme antique.

Un démenti à la dépêche de CWNews a été fait en bonne et du forme par l'intermédiaire du RP Frederico Lombardi, sj, porte parole du Saint Siège.

« Les déclarations selon lesquelles le pape Benoît XVI célébrerait sa messe privée selon le rite tridentin, sont fausses, a déclaré le père jésuite Federico Lombardi [directeur de la salle de presse du Saint-Siège] à Catholic News Service le 17 juillet (…) Le Père Lombardi a également déclaré que le fait que les deux secrétaires particuliers du pape concélèbrent avec lui chaque matin sa messe “montre explicitement qu'il utilise le nouveau missel”, puisque la messe tridentine limite strictement la pratique de la concélébration ».

 On peut d'ailleurs se demander ce que signifie cette tentative de s'approprier, par une partie de l'Eglise, la pensée du S. Père. Voulons nous le comprendre et se soumettre à ses directives magistérielles et disciplinaires ou faire en sorte (ou faire croire) que c'est lui qui se plie aux nôtres ?

La preuve ici : film de la messe privée du S. Père.

Observation : n'en déplaise à certains, le pape célèbre donc la messe tous les jours à la fois avec l'ordo actuel et "dos au peuple". Ainsi que le faisait d'ailleurs Jean-Paul II.  Rien de nouveau là dessous. Rien "d'extraordinaire" non plus. Célébrer "dos au peuple" avec le missel actuel (forme ordinaire du rite romain) n'est donc ni interdit, ni illicite, ni contraire à l'esprit du missel actuel. L'Institutio Generalis Missalis Romani mentionne donc que l'on doit "pouvoir" célébre face au peuple. Elle ne dit pas que c'est obligatoire. Interprétation erronée, traditionalisante, ou "mélangeante" ? Une preuve de plus que non, à laquelle il faut ajouter l'exemple de la chapelle Mater Ecclesiae.

{mos_fb_discuss:2}