La Cathédrale – Alain Erlande-Brandenburg

Voici un livre qui n’est directement lié ni au chant grégorien ni à la liturgie, mais que je vous invite à découvrir, car il nous parle du bâtiment particulier dans lequel nous célébrons la liturgie et donc dans lequel nous chantons, qu’est la cathédrale. Certains diront qu’il n’y a généralement qu’une seule cathédrale dans le diocèse, d’autres qu’il n’y a pas que des cathédrales gothiques dans nos diocèses, car c’est bien de la cathédrale gothique dont il s’agit. Je leur répondrais que ce livre n’en perd pas son intérêt pour autant et je vous propose de le découvrir.

 http://www.scholasaintmaur.net/img/la_cathedrale_couv.jpg

Dans cet ouvrage l’auteur plonge dans le « temps des cathédrales ». Il nous fait découvrir la construction de ces merveilles que nous a laissé le Moyen-Âge. Il ne s’arrête pas à une simple étude architecturale ou d'histoire de l'art de ces bâtiments et de leur construction. Il rassemble divers travaux sur la vie urbaine de cette période, sur la vie canoniale, sur le rôle du prélat comme chef spirituel et temporel, afin de placer ces édifices dans leur contexte et nous permettre de comprendre ce qui a conduit à leur édification.

Il nous décrit la disposition des ensembles cathédraux hérités de l’époque carolingienne et leur inscription dans le tissu urbain antique. Il décrit l’organisation de cet ensemble carolingien comprenant la cathédrale, le baptistère, le cloître canonial, parfois une église canoniale distincte, le palais épiscopal, qui conditionnera les constructions gothiques. De la même manière il décrit le rapport qu’a cet ensemble avec le reste de la ville et son inscription au cœur de la cité fortifiée antique. Il aborde la lente accumulation des charges épiscopales : charges spirituelles d’abord, auxquels s’ajoutent petit à petit des charges temporelles au profit de la cité.

Par un grand nombre d’exemples, il décrit les différents partis mis en œuvre dans les édifices de cette époque. Il explique, lorsqu’il y a lieu, le lien entre le parti architectural et l’utilisation du bâtiment.  Il nous décrit ainsi les différentes églises que l’on trouve dans ces bâtiments : le sanctuaire, l’église des chanoines, l’Eglise des fidèles. Cela nous permet de mieux comprendre la vie liturgique de cette époque, dont nous avons gardé fort peu de chose dans nos liturgies actuelles, et l’impact sur ces bâtiments. Cela nous permet de mieux comprendre les bâtiments tels qu’ils sont aujourd’hui. Cela nous introduit aussi au développement de la vie canoniale.

Il décrit aussi l’environnement économique et politique qui a permis ces constructions. Quels sont les décideurs : l’évêque, le chapitre canonial ou la ville. Il nous décrit quels ont été les problèmes financiers  et leurs solutions, parfois innovantes.

 

Cet ouvrage est indispensable pour qui veut entrer dans le monde des cathédrales, afin comprendre l’agencement des surfaces et des volumes, la disposition et la progression du statuaire, la vie liturgique et dévote qui a présidé à leur édification. De plus il rétablit certaines vérités historiques là où le XIXème siècle nous a transmis des idées erronées sur ces cathédrales.

Laisser un commentaire