Kergonan : l’émission sur KTO

Le beau a plus d’importance encore que jamais. Et pour les monastères, justement, les gens trouvent le beau dans la liturgie. Cela évoque le sacré… Le beau est objectif d’une certaine façon, mais il y a une certaine connivence avec notre subjectivité, donc il est moins écrasant pour l’homme contemporain, que le bien, le vrai ! Pour lesquels, hh là là, il faut faire effort ! Mais il faut y arriver petit à petit parce que le beau ne dit pas tout, ne dit pas tout l’homme. Et nous-mêmes, d’où venons nous ? On se disait aussi, finalement, les gens ont besoin de retrouver ces trois questions fondamentales : qui sommes nous, d’où venons-nous, et où allons-nous ?
Mère Marie-Françoise Euverte, osb abbesse de Saint Michel de Kergonan. {mos_fb_discuss:2}

(format Real Media)

Laisser un commentaire