Hódie sciétis quia veniet Dóminus !

Aujourd’hui, vous saurez que le Seigneur va venir !

Gloria in excelsis Deo, et in terra pax hominibus bonae voluntatis !

C’est le cantique des anges, après celui d’Elisabeth, de Notre-Dame, de Zacharie. La gloire de Dieu étant le but des choses, c’est ce dont les anges nous parlent premièrement. Ils nous avertissent ensuite que la réconciliation faite aujourd’hui entre le ciel et la terre, qu’il existe quelqu’un en qui Dieu et l’homme se rencontrent : Notre Seigneur Jésus-Christ. La paix offerte à tous les hommes, sans exception, qui consentiront à bénéficier de la faveur divine. Selon notre Vulgate, il s’agirait de la bonne volonté, non pas de Dieu, mais des hommes ; ce n’est pas en effet, sans un acte de loyauté et d’adhésion que l’homme communie au mystère du Christ et expérimente ainsi la tendresse du Père.

{mosimage} 

Les bergers écoutaient encore. C’était si beau ! les voix si pures, si bien accordées ! Les anges chantaient si bien les laudes, que volontiers les pâtres de Bethléem eussent écouté jusqu’à l’éternité. Mais les voix s’éloignèrent, les anges retournèrent au ciel, et la colline s’enveloppa de silence. La grande lumière disparut : on revit les étoiles. Elles n’étaient plus les mêmes. Le monde tout entier était changé ; il était, selonl’expression du Martyrologe de Noël, "consacré par le très miséricordieux avènement" du Verbe Incarné ; le monde désormais  semblait baigné de la clarté de Dieu. Cela n’a point cessé depuis lors : l’Incarnation est une chose qui dure. L’humanité ne cessera plus d’être dans les bras et sur le coeur de Dieu.

Dom Paul Delatte, abbé de Solesmes, Commentaire des Evangiles, Tome I, Ch. III.

Le grand mystère de l’Incarnation est fêté toute cette semaine ! Grande fête qui fut en particulier chère à Dom Guéranger ; une grande nouvelle à son sujet : le Saint Siège a donné son accord officiel pour que débute l’enquête diocésaine en vue se sa béatification. Ne manquons donc pas de prier pour cete intention (Cf. texte de la prière ci dessous avec l’imprimatur de Mgr Faivre).

 Avec Noël,nous mettons également à disposition des internautes un certain nombre de fichiers Français / Latin, et parfois avec partitions, qu’un ami prêtre français, l’abbé Aldias, du diocèse de San Luis en Argentine a bien voulu nous transmettre. Chacun pourra y trouver du profit !

{mos_jb_discuss:2}

 

Prière pour demander la béatification de dom Guéranger : 

Dom Guéranger, abbé de Solesmes

Dom Guéranger, abbé de Solesmes

Dieu notre Père, ton serviteur dom Prosper Guéranger, abbé de Solesmes, attentif à l’Esprit Saint, a permis à une multitude de fidèles de redécouvrir le sens de la liturgie, source du véritable esprit chrétien.

Que son dévouement à la sainte Eglise et que son amour filial envers la Vierge immaculée, puisés dans le mystère du Verbe Incarné, soient une lumière pour les Chrétiens de notre temps. Daigne, Seigneur, nous accorder la faveur que nous demandons par son intercession, afin que sa sainteté soit reconnue de tous et que l’Eglise nous permette au plus tôt de l’invoquer comme l’un de tes bienheureux et de tes saints.

Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

Imprimatur : Jacques Faivre, Evèque du Mans, 5 juin 1998.

Prière de faire connaître les grâces et les faverus obtenues par l’intercession de dom Prosper Guéranger à :

Abbaye Saint Pierre, F-72300 Solesmes, Tél. 02 43 95 03 08  / fax 02 43 95 68 79.

 

{mos_jb_discuss:2} 

Laisser un commentaire