Histoire du Christianisme – sous la direction d’Alain Corbin

Le christianisme imprègne, avec plus ou moins d’évidence, la vie quotidienne, les valeurs, les choix esthétiques de ceux-là mêmes qui l’ignorent. Il contribue au dessin du paysage des campagnes et des villes. Il fait parfois l’actualité. Le christianisme est surtout une religion révélée et incarnée, à ce titre il a été particulièrement modelé par l’histoire des hommes et l’a influencé à son tour. Comprendre l’Eglise et y vivre aujourd’hui nécessite de savoir par quels chemins elle est parvenue jusqu’à nous, quels ont été ses grands combats, ses grandes difficultés, ses grandes joies, ses grandes réalisations.

 http://www.alapage.com/resize.php?&ref=9782020894210&type=1&r=0&s=0&m=r

Alain Corbin propose dans l’ouvrage qu’il a dirigé une introduction à l’histoire du christianisme. Introduction, car il faudrait plus d’un ouvrage pour décrire de  manière complète et détaillée les 2000 ans d’histoire que compte le christianisme. Cependant, plus qu’une simple introduction, c’est une véritable synthèse des évènements, des hommes et des impulsions qui ont profondément marqué l’Eglise et le christianisme.

Ce livre est d’ailleurs construit sur ce principe, présenter brièvement ces évènements, ces hommes, ces impulsions. Il est constitué de plus de quatre-vingt articles relativement brefs, au plus d’une dizaine de pages, écrits par des universitaires français et suisses.

 

Les auteurs distinguent quatre grandes périodes dans l’histoire de l’Eglise. Les premiers siècles de notre ère correspondent à la naissance et à la première expansion du christianisme. C’est la transformation d’une religion persécutée et marginale en une religion majoritaire transformant jusqu’aux règles de vie de la société de son temps. Le moyen âge voit l’expansion du christianisme en dehors de la culture romaine en Europe ainsi que la consolidation de la Foi et de la réflexion théologique. Les temps modernes, qui vont de la renaissance au siècle des lumières, sont marqués par la Réforme. Enfin, le monde contemporain et les difficultés éprouvées face à une évolution rapide du monde.  

Pour chacune d’elles, les auteurs donnent des repères temporels incontournables. Ils présentent les diverses situations géopolitiques que l’Eglise y rencontra, et développent les aspects qui ont influencé la vie de l’Eglise ou qui sont le fruit du Christianisme. Par exemple, le fondement des persécutions romaines et les avantages que les chrétiens ont su tirer de ce contexte politique hostile pour propager la foi et annoncer de la parole aux peuples de la terre ; ou encore la lente modification des mœurs en ce qui concerne le mariage, qui ne sera généralisé, et cela de manière imparfaite, qu’aux environs du X° siècle.

Ils présentent les grands hommes qui ont profondément marqué l’Eglise et le Christianisme au cours de chacune de ces périodes, comme saint Jérôme, saint Benoît ou encore saint Thomas d’Aquin. Ils présentent aussi les grandes divisions et les divergences qui les ont provoquées, le schisme d’orient, les grandes hérésies du moyen âge, vaudoise et cathares, l’hérésie protestante. Ils présentent enfin les conciles et leurs enjeux, ainsi que leur impact effectif sur l’histoire du christianisme.

 

La méthode est avant tout historique, ce qui a l’avantage indéniable de poser clairement la limite entre ce qui est d’ordre factuel et historique, et qu’aucun historien sérieux ne remettrait en doute, et ce qui relève de la foi. Le prix de la synthèse est le sentiment parfois que les auteurs n’ont pas donné leur juste place a telle ou telle personne, expérience mystique ou évènement. Cependant on ne peut leur reprocher de passer sous silence les aspects incontournables de cette histoire ou de mettre au premier plan d’autres qui sont secondaires. Il est important de noter la qualité de l’exposé des notions, et même de notions de théologie, de l’ouvrage.

 

Cet ouvrage reste une introduction qui permet seulement d’avoir une vue globale de l’histoire du christianisme, ce qui déjà n’est pas rien. Les indications bibliographiques permettront à celui qui le souhaite de trouver des ouvrages pour approfondir cette histoire de l’Eglise ainsi que l’un ou l’autre de ces points.

Laisser un commentaire