doctrina et exemplo

Dans les séminaires, la langue de la liturgie de la Messe et de l'Office divin sera le latin, langue de l'Eglise latine, que tous les clercs sont tenus de connaître (SC art. 36, §1 et art 101, §1). Il serait néanmoins recommandé d'utiliser la langue vernaculaire dans la célébration de la Messe à des jours spécifiques (par exemple, une fois par semaine) – dans la mesure permise par l'Autorité compétente dans chaque région et confirmée par le Saint-Siège – pour mieux préparer le clergé aux célébrations en langue vernaculaire dans les paroisses -. Ainsi, l'utilisation de la langue vernaculaire ne doit jamais devenir la pratique générale aux dépens du latin. En accordant l'usage de la langue vernaculaire, l'Eglise n'a point l'intention que les clercs se croient dispensés d'aller aux sources, ou autorisés à omettre ou écarter de leur préparation sacerdotale la langue universelle de l'Eglise latine.

Paul VI, doctrina et exemplo, 1965 

Laisser un commentaire