Chant grégorien à l’église Saint Pierre de Firminy-Vert / Le Corbusier

Une église surprenante… Non, une utopie réalisée ! C’est en tout cas comme cela qu’elle se présente : et c’est probablement l’Église la plus insolite de notre région, à l’intérieur de laquelle nous essaierons de faire converger les idées architecturales de Le Corbusier et le répertoire antique du chant grégorien. Y arriverons-nous ? En tout cas nous allons essayer… C’est promis, un compte rendu sera rédigé à l’intention de nos fidèles lecteurs.

Nous y avons fait la semaine dernière des tests acoustiques : 12 secondes de réverbération !!! Cela va nous obliger à chanter lentement, en articulant et en prononçant les consonnes distinctement. Disons tout de suite que c’est une atmosphère acoustique beaucoup plus proche des idées de Saint Bernard que de celles de Cluny…

Peu importe, c’est une belle occasion de faire converger culture et foi. Nous y chanterons donc la messe et les vêpres, le VIIIème dimanche per annum.

10 :30 messe, 16 :00, conférence sur le chant grégorien, suivie des vêpres. Une occasion exceptionnelle de faire quelque chose d’exceptionnel dans un environnement exceptionnel !

 


 

L’ « événement » est annoncé sur le site du diocèse de Saint Etienne, ici :

http://www.diocese-saintetienne.fr/Firminy-Vert-Animation-autour-du.html

 


 

Animation autour du chant grégorien, dimanche 2 mars 2014 à l’église Saint Pierre de Firminy-Vert.

10 h 30 : messe du 8e dimanche du temps ordinaire avec la Schola Saint Maur Loire-Forez – chœur grégorien.

16 heures : Conférence illustrée par Benjamin Ingrao, musicologue.

Audition des Vêpres du jour par la Schola Saint Maur Loire-Forez.

Entrée libre

Organisée par l’ Association Le Corbusier pour l’église de Firminy-Vert et la Paroisse Saint Martin en Ondaine.


Sur la façade est (l’église est orientée) une projection d’étoiles : la constellation d’Orion.

Livre d’Amos, 5

6 Quǽrite Dóminum et vívite; ne forte invádat sicut ignis domum Ióseph, et dévoret, et non sit qui exstínguat Bethel. 7 Qui convértunt in absínthium iudícium et iustítiam in terram deíciunt. 8 Qui facit stellas Pliádis et Oriónem et convértit in mane ténebras et diem in noctem obscúrat; qui vocat aquas maris et effúndit eas super fáciem terrae; Dóminus nomen eíus. 9 Qui micáre facit vastitátem super robústum et vastitátem super arcem affert. 10 Ódio habuérunt corripiéntem in porta et loquéntem perfécte abomináti sunt. 11 Idcírco, pro eo quod conculcástis páuperem et portiónem fruménti abstulístis ab eo, domos quadro lápide aedificástis et non habitábitis in eis, víneas plantástis amantíssimas et non bibétis vinum eárum. 12 Quia cognóvi multa scélera vestra et fórtia peccáta vestra, oppriméntes iústum, accipiéntes munus et páuperes depriméntes in porta. 13 Ídeo prudens in témpore illo tacet, quia tempus malum est. 14 Quǽrite bonum et non malum, ut vivátis, ita ut sit Dóminus, Deus exercítuum, vobíscum, sicut dixístis. 15 Odíte malum et dilígite bonum et constitúite in porta iudícium, si forte misereátur Dóminus, Deus exercítuum, relíquiis Ióseph.

6 Cherchez le Seigneur et vous vivrez, de peur qu’il ne brûle comme un feu la maison de Joseph et qu’Il ne la dévore, et que personne ne puisse éteindre Béthel. 7 C’est vous qui changez en absinthe le jugement, et qui abandonnez la justice sur la terre. 8 Cherchez Celui qui a créé l’Arcture et Orion, qui transforme les ténèbres en aurore et qui change la nuit en jour, qui appelle les eaux de la mer et les répand sur la face de la terre: Son nom est le Seigneur. 9 Il renverse les forts en souriant, et Il apporte la ruine sur les puissants. 10 Ils ont haï celui qui les reprenait à la porte, et ils ont eu en abomination celui qui tenait un langage parfait. 11 Aussi, parce que vous avez pillé le pauvre et que vous lui avez enlevé ce qu’il avait de plus précieux, vous bàtirez des maisons en pierres de taille, et vous ne les habiterez pas; vous planterez d’excellentes vignes, et vous ne boirez pas leur vin. 12 Car Je connais vos crimes nombreux et vos graves péchés; vous êtes les ennemis du juste, vous recevez des dons, et vous opprimez les pauvres à la porte. 13 C’est pourquoi le sage se tait en ce temps-ci, car c’est un temps mauvais. 14 Cherchez le bien, et non pas le mal, afin que vous viviez; et le Seigneur, le Dieu des armées, sera avec vous, comme vous le dites. 15 Haïssez le mal et aimez le bien, et faites régner la justice à vos portes; peut-être le Seigneur, le Dieu des armées, aura-t-Il pitié des restes de Joseph.

 

 


Les photos montrent assez curieusement une architecture extrêmement contemporaine (c’est peu de le dire, avec notamment l’absence de nef, une « assemblé » répartie sur des gradins) avec pourtant des aménagements du sanctuaire contraints par l’usage de la liturgie d’avant le Concile (notez la chaire, utilisée aujourd’hui comme ambon). Le Corbusier se disait non chrétien.

 


Ceci est une église, dans laquelle sera chanté du chant grégorien (si, si…)

Laisser un commentaire