Cardinal Ratzinger : un nouveau mouvement liturgique

Un jeune prêtre me disait récemment: Il nous faudrait aujourd'hui un nouveau mouvement liturgique. C'était là l'expression d'un souci que, de nos jours, seuls des esprits volontairement superficiels pourraient écarter. Ce qui importait à ce prêtre, ce n'était pas de conquérir de nouvelles et audacieuses libertés: quelle liberté ne s'est-on pas déjà arrogée? Il sentait que nous avions besoin d'un nouveau commencement issu de l'intime de la liturgie, comme l'avait voulu le mouvement liturgique lorsqu'il était à l'apogée de sa véritable nature, lorsqu'il ne s'agissait pas de fabriquer des textes, d'inventer des actions et des formes, mais de redécouvrir le centre vivant, de pénétrer dans le tissu proprement dit de la liturgie, pour que l'accomplissement de celle-ci soit issu de sa substance même.

Cardinal Ratzinger, préface à l'ouvrage de Klaus Gamber, Die Reform der römischen Liturgie. – Vorgeschichte und Problematik

Laisser un commentaire